voler de ses propres ailes

Une émission de joie, rage et courage consacré au vol dans les supermarchés, aux partages de techniques, et à la pratique de l’autoréduction.

L’émission est parsemée de son extrait de la compile « contre le travail et l’argent… faut pas payer ! ».
La brochourre est lisible ici : https://nantes.indymedia.org/zines/35280
et rafale là : www.rafale.org
tract d’auto-réduction parisienne du 31/12 à lire par là

playlist : générique Arsène Lupin, Bonga « mona ki ngi xica » (Synapson remix), singe des rues, chocolat billy « le lièvre »

« les urnes aux morts, la rue aux vivants »

Dans ces temps troublaient par le cirque électorales, une petite playlist de chanson qui donne la péche, avec des extraits de texte d’Albert libertad tiré du recueil « Et que crève le vieux monde », d’enregistrement d’AG, et d’extrait de journaux.
à (ré)écouter (télécharger cliquant tout à droite du lecteur)

la playlist : blitz the ambassador « kill the radio », louis lingg and the bomb « le temps des cerises », the clash « gun’s of brixton »,Harnold Homecastle « l’électeur », syndrome 81 « n’oublie jamais », orchid « victory is ours », nocif, kemiargola « irrécupérable », chicken’s call « génération désabusé », René Binamé « les révoltés », singe des rues « à bouts de nerfs », hyacinth « resist control »…

freed from design

« freed from design », libéré du design, ce mois ci « joie, rage et courage » va pousser la chansonnette sur le design… avec une petite visite de ce que le design veut nous parler, et ce qu’il nous mijote… et puis ensuite on va parler de comment le design ne fait pas que nous pourrir la vie et perfectionner le capitalisme de manière « ludique » mais également il sert d’outil pour accélérer la restructuration urbaine de Saint-Etienne et son embourgeoisement.
Enfin on ouvrira sur deux expériences similaire de ville qui ont utiliser l’art pour se gentrifier, Marseille et Lille.
Bref « la fête est fini », la guerre de basse intensité elle est bien commencé, et pour l’instant on est mené au score.

vous pouvez écouter ici, ainsi que la télécharger en cliquant sur le logo à droite du lecteur qui ressemble au parthénon) :

Durant cette émission on a causé, lu et diffusé plusieurs sources, les voici donc pêle mêle :
la fête est finie, excellent livre lisible ici lafeteestfinie.free.fr | l’article du couac « l’expérience design, notre ville n’est pas votre laboratoire », le journal est trouvable dans tout plein d’endroit en ville, et l’article sera prochainement publié sur le numéro 0 | biennale du design, éloge de la marchandisation | le son sur Marseille et lille capitales européennes de la culture a été fait par basse intensité |l’atelier éphemère

play list : « the robots » kraftwerks | « freed from desire » gala featuring tl7 | gasmask terror « pay day »